Clés : la loi de l'équilibre

Publié le par Carole Blériot

Bonjour à tous,

 

Je vais vous parler aujourd'hui de la loi de l'équilibre :

 

L'équilibre est permanent, tout ce qui existe s'emploi à chaque instant à faire l'équilibre.

La nature, l'Univers, nos relations, nos énergies sont équilibre permanent.

 

La maladie est un équilibre. Le corps, qui cherche à vous garder en vie le plus longtemps possible, trouvera dans les cas extrèmes, la solution de la maladie pour contrebalancer un mal être intérieur.

Le corps énergétique qui se décale est aussi une recherche de cet équilibre, car cela va compenser une autre énergie.

Le karma est aussi une recherche d'équilibre, car en se sentant coupable d'un acte ou d'un non acte, nous cherchons inconsciemment à réparer.

Lorsque vous réagissez, c'est que vous permettez l'équilibre d' une blessure émotionnelle.

 

Il y a l'équilibre dualitaire, dont je viens de vous parler, qui est composé de 2 énergies s'équilibrant toutes 2, et l'équilibre unitaire, qui réunit ces 2 énergies en 1 seule, centrale, alignée, neutralisée.

 

La plupart du temps, nous cherchons notre équilibre en testant les 2 cotés afin de petit à petit, faire les ajustement nécessaire pour trouver ce centre. C'est comme lorsque l'on tire sur une cible, nous cherchons le centre, mais c'est au fur et à mesure de nos essais, que nous adaptons notre tir.

En testant, nous pouvons savoir ce qui est le plus juste pour nous. Ne pas se juger pour cela, car c'est ainsi.

 

Nous avons donc besoin de nous laisser le droit de nous tromper, car pour atteindre l'équilibre, il faut se donner le droit au déséquilibre.

C'est en testant les choses que nous apprenons à reconnaitre ce qui est bon pour nous ou pas.

 

L'équilibre touche plusieurs domaines de nos vies. Il nous apprend à nous détacher des extrêmes et à trouver un centre plus harmonieux et donc moins dualitaire.

 

- équilibre entre la surcoopération et la pleine résistance à l'aide aux autres avec ressentiments et repli sur soi

- équilibre entre les extrèmes de la confiance en soi et le doute de soi dépressif

- équilibre entre le mental et l'émotionnel,

- équilibre entre l'esprit d'analyse et le contrôle qui peut en découler et le discernement intuitif et le lâcher prise

- équilibre entre la dépendance et l'indépendance

- équilibre entre le réalisme et l'idéalisme

- équilibre entre la foi naive et la crainte d'être trahi

- équilibre entre opulence et famine

- équilibre entre la foi en la vie et en sa guidance et la passivité

- équilibre entre acceptation et créativité

- équilibre entre le temps que vous vous donnez et le temps que vous donnez aux autres

- équilibre du donner et du recevoir

- équilibre entre rigidité et laxisme

- équilibre entre croyance en l'amour inconditionnel et victimisation (subir par amour pour l'autre, en fait peur de perdre)

- équilibre entre action et non action

- ....

 

Vous êtes trop d'un coté, alors osez tester l'autre afin de trouver votre équilibre et travailler le non jugement.

L'équilibre se trouve en testant, en laissant l'énergie circuler et non en la retenant (en restant sur nos positions).

 

Savez vous que lorsque vous donnez, c'est à vous que vous donnez ???

Que lorsque vous "dépensez", lorsque vous donnez de l'argent à un commerçant, ce n'est pas de l'argent perdu, mais plutôt une respiration qui se fait.

En donnant vous vous ouvrez au recevoir, sauf si vous croyez perdre quelque chose et ajoutez le manque et la peur à cette énergie d'échange, de partage.

 

Excellente journée à vous

Publié dans Clés d'évolution

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article