Lise Bourbeau et Jacques Martel

Publié le par Carole Blériot

Bonsoir à tous,

 

J'ai été un peu vite la dernière fois pour vous parler de Lise Bourbeau.

 

Cette femme a été la 1ère dans ma vie, à m'aider à prendre conscience du rapport direct entre nos maux et nos émotions refoulées. En effet, la médecine chinoise, que j'ai un peu étudié, en parle déja mais il faut être un minimum expérimenté pour la décoder.

 

Lise Bourbeau a établi le 1 er dictionnaire des maux et leurs relations métaphysique que j'ai lu et cela a complètement modifié la relation à mon corps. Grace à elle et à son dictionnaire : "Ton corps dit : Aime toi", j'ai pu expérimenter les résulats de la prise de conscience. En effet, en liant et en prennant conscience de ce qui se cache derrière le signal envoyé par notre corps, mes maux disparaissaient. Ce n'est pas une blague, la mise en mots permet la résolution du conflit. Lorsque nous comprenons la cause du mal être, le mal physique n'a plus de raison d'exister. La douleur, les maladies sont un signal d'alarme du corps, le symptôme d'un mal être.

 

En énergétique, avant qu'une maladie ne s'installe, elle prend place dans les différents corps. Si la cause est émotionnelle, elle partira du corps émotionnel, puis passera dans l'éthérique (méridiens, chakras) puis le physique. Si la cause vient du mental (pensées), elle mettra plus de temps à passer dans la matière et perturbera l'émotionnel en 1er.

Le corps se protège en créant une maladie, car le stress accumulé à un autre stress ...entraine la mort. Pour nous garder vivant, le corps préfère faire basculer le stress mental ou émotionnel,en stress biologique.

 

Evidemment, lorsqu'une maladie a atteind le corps physique, il est plus long de la déloger, en général, car certaines personnes arrivent à se soigner d'une manière miraculeuse. Serait ce donc une croyance à rendre ? La matière étant de l'énergie ... dans la théorie : tout est possible. N'oubliez pas que seules nos limites, nous limitent !! Cela fait réfléchir. Enfin, comme tout le monde vous le dit, continuez à suivre vos traitements si vous êtes malade, ou changez de médecin si le vôtre ne vous voit pas dans votre globalité et ne vous satisfait pas. Prenez soin de vous et ne risquez pas de vous mettre en danger.

 

Je pense sincèrement, qu'il est fort intéressant, chaque fois que l'on a mal quelque part, que l'on se déclenche quelque chose, même un "accident" causé par l'inconscient, de pouvoir facilement prendre conscience du pourquoi cela nous arrive. Cela permet de retrouver la responsabilité de ce qu'il nous arrive et la responsabilité de sa propre santé. Nos maux sont des stress que nous nous imposons. Les reconnaitre, c'est commencer à s'aimer un peu plus ...

 

Je trouve que son livre est complémentaire du livre de Jacques Martel : "Dictionnaire des malaises et des maladies", qui parle du point de vue mental et émotionnel des maladies.

 

Les 2 se sont vendus à plusieurs millions d'exemplaires.

 

Je vous laisse regarder la vidéo de présentation de Jacques Martel qui explique très bien, en donnant l'exemple du cancer du sein.

Bonne soirée

Publié dans Santé et Nature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article