"Votre perfection divine n'a jamais été compromise" John Smallman traduction Anne Duquesne

Publié le par Carole Blériot

Bonsoir à tous,

 

Voici une nouvelle traduction d'Anne Duquesne sur l'Amour et l'Être véritable que nous sommes ....

Bonne lecture :

 

"Vous réveiller c’est vous connaître pour ce que vous êtes véritablement — des êtres divins d’ineffable merveille et d’ineffable valeur, absolument parfaits, unis entre vous et avec Dieu. Quand vous vous détendez, quand vous priez, ou méditez, autorisez-vous à accéder à votre connaissance de ce fait, qui est éternellement vrai, en ouvrant vos cœurs au champ divin d'Amour inconditionnel qui vous entoure toujours, qui attend que vous l'invitiez à vous étreindre. Lorsque vous le ferez, vos inquiétudes et vos angoisses disparaîtront et vous connaîtrez l’ardeur chaleureuse dans laquelle Il vous enveloppe, et vous saurez sans l'ombre d'un doute que tout est divinement pris en charge, et que votre réveil est inévitable car il est la Volonté divine, la Volonté de votre Père pour vous.

Votre réveil est un processus qui implique d’ouvrir votre conscience, votre sensibilisation à ce savoir intérieur qui a toujours été avec vous, bien que caché à vos yeux par les distractions de l'illusion — la peur, la colère, le ressentiment, le jugement, le blâme, la condamnation — qui occupent si souvent vos automatismes de pensée habituels. Ce sont ces distractions, ces attitudes et ces comportements sans amour à la libération desquels vous êtes actuellement en train de travailler, afin de pouvoir accueillir l'Amour de Dieu dans vos cœurs.

Mais quand vous entretenez ces attitudes dépourvues d’amour en les sentant tout à fait justifiées, en les respectant et en les admettant, elles vous empêchent de vous ouvrir pleinement à l'Amour. Il est donc impératif que vous les relâchiez, et quand vous le ferez ça sera comme si vous faisiez un vide-grenier, vous éliminerez un tas de choses devenues inutiles, et vous libérerez de l'espace pour ce dont vous avez vraiment besoin et que vous désirez.

Mais, bien sûr, une grande partie de ce que vous êtes réticents à éliminer a été avec vous depuis très longtemps, et vous avez un sentiment de loyauté envers ces choses parce que vous pensez qu'elles vous ont bien servi en vous protégeant contre les attaques injustifiées de ceux qui n'ont pas l'intégrité et l'honnêteté dont vous croyez faire preuve en toutes circonstances... enfin, pratiquement en toutes circonstances. Occasionnellement, vous pouvez avoir manqué un peu de tact, mais c’était toujours, bien sûr, complètement justifié !

Changer les attitudes peut être très difficile parce que vous allez jusqu’à faire de grands efforts pour vous convaincre que vous pensez et agissez loyalement et raisonnablement. Néanmoins, vous savez tous qu'il y a eu des moments où vous vous êtes écartés de vos normes, et vous préféreriez écarter ces occasions comme des aberrations momentanées, comme des moments où vous étiez peut-être induits en erreur et où vous avez jugé trop vite. Vouloir rejeter ces moments ou les nier, voilà ce qui vous lie à eux. Vous ne pouvez pas les libérer tant que vous ne les admettez pas. la suite

Publié dans Connaissance de soi

Commenter cet article