Nouvelle Lune en Poissons – 11 mars 2013

Publié le par Carole Blériot

Ce soir 20h 53 en France, 19h 53 UTC


Bonjour mes amis!


Comme vous le savez maintenant chaque Nouvelle Lune nous propose de reprendre un  élan, de nous diriger vers un nouveau projet ou de créer une nouvelle forme d’adaptation à notre quotidien selon le secteur de notre thème où se place la lunaison. Voici comment je ressens l’ensemble alors que nous sommes encore immergés dans les Poissons. Bien sûr Neptune et Chiron y résident pour plusieurs années mais l’agglomération pendant les quinze premiers jours du mois  des  planètes rapides (Vénus, Mercure et Mars)  nous y plonge davantage et voici que s’y retrouvent aussi  Soleil et Lune ensemble à 21° des Poissons, ce qui forme la Nouvelle Lune! Sept éléments, la symbolique de ce chiffre 7 me frappe, c’est au niveau le plus élevé,  le spirituel et l’introspection du sage.

Autant le dire, que d’eau, que d’eau! Tant de planètes dans une seule et même énergie cela signifie un surplus et un trop plein de cette énergie. Les larmes peuvent couler beaucoup, les émotions nous déborder ou nous engloutir et même si -par notre nature ou en raison de notre parcours, de notre âge et de notre maturité-  nous avons la maîtrise sage de nos ressentis, ce passage peut nous sembler comme une immersion qui dure et s’étire dans le temps. Nous sommes en contact avec nos inspirations les plus vastes et éthérées mais aussi nos illusions, nos attentes d’amour, nos déprimes.  Car avec cet amas de planètes en Poissons, signe cosmique et touchant à notre dimension infinie, tout  est grand, océanique: autant notre flou, notre absence de limites et nos dépendances, surtout affectives, que notre inspiration, notre compassion, notre sentiment de merveilleux…

 

Globalement,  il peut sembler que rien n’ait changé depuis la Pleine Lune de février qui a soulevé bien des émotions,  nous  confrontant avec plus ou moins de force à l’inconscient collectif.  La lune en Vierge nous a demandé de « descendre sur terre » et de bien voir la réalité de notre incarnation en face. Maintenant, même si rien ne nous paraît  nouveau, il y a cependant la possibilité d’une sorte de bilan, comme si nous avions encore à laisser se décanter les innombrables émotions qui ont été soulevées, avant l’entrée dans les énergies du printemps.

Nous pouvons nous sentir fatigués ou  un peu confus, incertains, dilués. Mais, collectivement et individuellement, tentons de garder notre vision fermement orientée vers un futur différent,  initié par Uranus en Bélier. Celui-ci  continue son  œuvre de pionnier et nous emmène vers des territoires à défricher, tout en semant des graines de nouvelle conscience. N’oublions pas le carré, aspect très dynamisant et qui nous touche tous, à Pluton en Capricorne lequel persévère sans coup férir dans sa destruction des structures et systèmes devenus inappropriés et de nos ambitions du passé qui allaient avec et s’appuyaient sur ces modèles traditionnels et reconnus comme politiquement corrects.

Quelles ressources avons-nous?

 

Que nous les suivions ou les rejetions, la crise financière et l’évolution des mœurs sont des phases obligatoires pour un nettoyage de l’ancien, nous arrivons à la fin d’une période et d’une ère. C’est le cycle de la vie, l’accepter sans condition, lui ouvrir notre cœur (Neptune et Chiron en Poissons)  est notre grande force. la guérison par l’Amour  et la reconnexion aux mondes dits parallèles, invisibles, au cosmos sont des attributs de cette configuration

Faire confiance en notre bonne étoile, représentée par Jupiter en Gémeaux, en est une autre,  puissante, et qui stimule en nous plus de légèreté, de superficialité, moins de sérieux, de dogmatisme. Le jeu, le rire et l’humour des Gémeaux sont des alliés. L’instabilité elle même qui caractérise cette énergie Gémeaux  permet que nous ne nous encroûtions pas dans des prises de postions philosophiques ou religieuses ou morales qui nous enfermeraient plutôt qu’elles nous libèreraient. Ne restons pas accrochés à nos grands principes, quels qu’ils soient. Soyons souples, adaptables, caméléons. Remplaçons l’inquiétude et le stress par une attitude mentale plus légère et joyeuse, plus ouverte, plus curieuse, plus papillonnante  car rien ne dure et tout finit toujours par passer sauf ce qui ne meurt jamais.
Ce qui est éternel, c’est notre nature essentielle  d’êtres divins et spirituels, pourvu que nous retrouvions notre mémoire. Là est notre base, notre référence interne. Ceux d’entre nous qui  reconnectent doucement et progressivement la Source en eux se sentent mieux, ils ne portent plus le fardeau de  Pluton en Capricorne mais au contraire se réjouissent  de voir s’effondre ce qui retient l’Homme prisonnier dans ses structures ambitieuses ou ses idéologies  religieuses de pouvoir et le pousse à des luttes fanatiques.

 

Ceux d’entre nous qui ont retrouvé leur mémoire divine savent que c’est vers le meilleur que nous cheminons. Même si ce passage est encore un peu difficile au quotidien car Mercure rétrograde en Poissons nous a bien mis au défi de nous retourner vers nous même, de revisiter nos propres valeurs en matière de communication, de compréhension et il a mis à mal notre impatience, au travers de malentendus, quiproquos et divers retards.  Il est toujours en bon aspect avec Saturne en Scorpion et Pluton en Capricorne qui soutiennent notre introspection et notre authenticité à nous transformer réellement.

 

Cela se confirme en même temps par le sextile  Saturne et Pluton, cet aspect de compréhension relie les deux planètes et elles travaillent en collaboration,  ce qui nous permet de mieux intégrer dans notre quotidien les grands bouleversements profonds que génère chacune: saturne en scorpion cadre et structure la maitrise des émotions, Pluton nous remet face à nos responsabilités collectives. Comme c’est un moment qui ne durera pas profitons- en, ouvrons bien notre conscience (c’est à l’intérieur que ça se passe, n’oubliez pas!) et écoutons vraiment notre voix la plus  inspirée: quels grands rêves faisons nous pour notre monde?  Et à quoi sommes nous disposés à renoncer, de quels orgueils acceptons-nos de nos dépouiller? et quelles mutations, métamorphoses, remises en questions personnelles sommes-nous aptes à faire « maintenant »? Pluton nous travaille au niveau profond de nos cellules et Saturne de notre squelette et de nos articulations.

 

En même temps Mercure rétrograde se place en carré (donc sous tension) avec Jupiter en Gémeaux et se rapproche de Neptune, ce qui maintient encore une confusion. Le défi de ce carré (le carré invite toujours à se positionner) a comme possible message: « Même si je ne comprends pas du tout ce qui se passe et même si je suis incapable pour le moment  de trouver les bons mots pour l’exprimer,  je fais confiance à ma bonne étoile ».
Nos affaires, nos échanges, le commerce et nos transactions, les petits soucis administratifs, tout cela va lentement se tasser. Cette rétrogradation prend fin dans quelques jours, le 17 mars. Patience!! Mercure ralentit déjà sa course à reculons et il va se poser davantage avant de s’extérioriser de nouveau en reprenant sa course directe.  D’où mon ressenti actuel de décantation, les émotions profondes et remontées par la période retombent doucement, nos idées et notre expression verbale vont redevenir plus clairs, mais il y encore quelques jours à venir où la prudence, le retrait et le silence nous sont conseillés.

 

La Nouvelle Lune induit habituellement une ambiance pour deux semaines environ jusqu’à la Pleine Lune mais restons zen! Car dans ce cas particulier, l’énergie va assez vite basculer dans celle de feu du Bélier. et le passage au 0° du Bélier, l’équinoxe de printemps qui initiera le nouveau cycle d’un an.Mars est déjà dans l’élan il sort des Poissons dans deux jours et entre dans le Bélier, chez lui, dans l’énergie où il est dans toute sa force, sa puissance, son désir de conquérant. Cela va nous réveiller car avec un peu d’avance nous nous sentirons régénérés par les énergies du printemps, nous nous sentirons de nouveaux dans l’envie d’avancer et d’agir. Mais nous verrons cela bientôt.

Ainsi, sentez-vous le bien fondé de ce bilan qui se fait encore en nous? Même si les choses ne nous paraissent pas encore limpides, nous achèverons nos prises de conscience  lorsque surviendra l’équinoxe, car les énergies changeront d’un coup. Ce sera comme un lever de soleil et la fin d’un passage difficile, mais aussi la fin d’une année entière qui nous a fait traverser les quatre saisons depuis l’équinoxe de printemps de 2012 et peut être un pan de mur tout entier de notre vision passée qui tombe. Retournez vous, regardez le chemin que vous avez parcouru, remerciez-vous de l’avoir fait, quelles que soient les façons dont cela s’est fait et quelles que furent vos apparentes erreurs ou  errances. Tout a été utile. Des portes se ferment  définitivement et d’autres plus lumineuses pour notre épanouissement sont en train de s’ouvrir. Nous ne pourrons plus retourner sur nos pas mais nous ne le désirons pas, les remords et la nostalgie se nous se dissipent aussi. Il nous reste quelques jours encore à prendre notre temps, finit notre grand ménage intérieur et nous laisser porter encore un peu avant de rentrer dans les énergies de feu volcaniques et  la fièvre d’agir.

 

Belle Nouvelle Lune en Poissons à tous, quel que soit le champ d’expérience de votre thème personnel qui soit valorisé par cette fin de boucle!

 

Michka

Publié dans Astrologie

Commenter cet article