La Shungite, "Arnaque et danger" par Daniel Briez

Publié le par Carole Blériot

Pour info ... :

 

ARNAQUE ET DANGER, la pierre "miracle": la Shungite

 

Depuis plus de 2 ans maintenant, date de la première parution de presse sur le journal BIOCONTACT, je reçois de très nombreuses demandes sur cette pierre qui se targue de tous les bienfaits possibles et imaginables :

la Shungite

La lecture de ce premier article ne m’avait pas vraiment convaincu. Notamment les références "historiques" quant à l’emploi de cette pierre. Je m’étonnais qu’en plus de trente ans de parcours professionnel dans le domaine des minéraux et de la lithothérapie, ces informations n’aient pas été connues des milieux professionnels. Je ne pensais pas, à l’époque, que la reprise en cascade par un grand nombre de médias du même article, non vérifié par les journalistes, allait déclencher à un tel point l’engouement du public.

Voyant les demandes pour cette pierre augmenter au fil des mois, je décidais, en février 2011, de me procurer différents produits en Shungite (brut, boules).

A leur arrivée, je ne ressentis aucune action particulière. J’en fus surpris car, habituellement, au premier contact avec une nouvelle pierre, je décode les premiers niveaux d’action, tant sur le plan physiologique que sur le plan énergétique. Je ressentis même un léger malaise que je ne pus définir.

Je testais la principale indication donnée pour cette pierre, à savoir la neutralisation de l’électro-magnétisme. Je constatais, malgré plusieurs tests sur des poids et des morceaux différents, que ces échantillons ne permettaient d’obtenir aucun résultat tangible pour la neutralisation ou même la diminution des charges électro-magnétiques des écrans ou WIFI.

Partant du principe que lorsque je ne "comprends" pas une pierre, il me faut du temps pour "l’apprivoiser", je la posais, comme je le fais habituellement, sur mon bureau pour m’en imprégner. Ce lot restât plusieurs mois sur mon bureau.

Constatant par ailleurs de nombreuses anomalies rapportées par des clients sur les salons de santé où nous présentons nos pierres, je décidais d’adresser ces échantillons à deux amis géobiologues/radiesthésistes de renom, leur demandant de me donner leur avis. Le retour d’information fut extrêmement rapide. La fréquence dégagée par ces échantillons étaient 666. Les produits étaient radioactifs, portant l’énergie de Tchernobyl.

                                                                                                                                                                                                      

shunguite brute

la suite

Commenter cet article