La mort du corps physique ....

Publié le par Carole Blériot

Bonjour,

 

Voici un sujet dont on parle sans en parler vraiment.

Qu'est ce que la mort pour vous ?

Je vais vous livrer ma pensée sur le sujet.

Pour moi, la mort est un passage, un entre deux, comme l'incarnation, la "descente" (car densification, ralentissement des vibrations) dans la matière est une mort à notre état d'être d'âme libre.En fait, chaque changement d'état est une mort de quelque chose.

La mort est donc un changement parmis d'autres, dans la vie d'une âme.

Lorsque nous mourons, cela ne vient pas d'un seul coup. Les éléments primordiaux de notre corps commencent à partir, à se désintégrer de notre corps physique. C'est pour cela que certaines personnes voient comme des mouches dans les jours précedents le passage. C'est aussi pour cela, que certaines personnes peuvent voir qu'une personne va mourir.

La manière de mourir dépend de comment vous avez véçu et de vos croyances (donc pensées). Il n'y a, vous le savez bien, pas de hasard. Les accidents ne tiennent pas la route longtemps avec cette manière de penser.

L'accident, n'est qu'une manière comme une autre de faire ce passage initiatique. Le fait qu'il y ai moins de morts sur les routes, fait que les âmes qui doivent partir vont devoir trouver autre chose. Idem pour le tabac, dont les ventes diminuent.

La maladie pour moi est une manière d'avancer le cours des choses : la fuite de la réalité, de ses ressentis, du concret de la matière en étant une cause d'affaiblissement certaine.

Elle peut être un moyen pour récupérer rapidement une de ses parties (un humain) ou l'accélérer parce qu'il y a saturation.

Il y a aussi les maladies initiatiques, celles qui nous poussent à faire avec, à nous dépasser, à lâcher les limites et à devenir plus fort.

Puis les maladies héréditaires, qui nous poussent à travailler la diférenciation avec les lignées, avec l'arbre familial. Celles ci nous poussent à voir que nous portons en nous nos ancètres, et que tant que vous vous identifiez à eux, vous êtes vos ancètres, autant que vous êtes le monde et son histoire.

 

Revenons au sujet.

La mort étant déclenchée, que se passe t'il ?

L'âme met trois jours à se détacher complètement du corps, c'est pour cela qu'au niveau énergétique, quand on recherche des gens disparus, au pendule par exemple, l'énergie est encore là, alors que la personne est décédée. Il faut faire attention et avoir cette connaissance pour chercher quelqu'un de disparu.

C'est aussi la raison pour laquelle, avant, nous veillions nos morts, car nous avions la conscience qu'ils étaient encore proche de leur corps (même s'ils peuvent aussi voler évidemment, il reste un ancrage qui disparaitra).

Pendant cette période, vous pouvez " purger" l'histoire qui vous lie à l'autre et ce que vous n'aviez pas fait ou dit avant. L'autre sera attiré vers vous dès que vous penserez à lui. Il lira en vous à livre ouvert. Mais même si, en basculant dans un autre plan, il aura plus de connexion, il restera qui il est avec ses croyances, ses émotions, son caractère. Les gens ouverts et en accueil s'adapterons plus facilement à ce" nouveau" plan ( que pourtant nous connaissons bien car nous sommes mort plus d'une fois ).

Donc, si vous souhaitez accompagner une personne dans la mort, c'est avec ses croyances qu'il faut le rassurer. Si vous êtes bouddhiste et que lui est catholique, il préfèrera surement que vous priez la Vierge plutôt qu' un rituel tibétain !

 

Autre chose importante, les morts ne savent pas toujours qu'ils sont morts. Cela engendre des âmes errantes qui continuent leur tâches (comme dans le film 6 ème sens).

Il peut avoir plusieurs raisons à cela :

- une mort brutale où la personne ne se voit pas mourrir. Elle est morte d'un seul coup et ne sens pas le changement d'état

- les gens qui ne veulent pas mourir et qui s'accrochent, par leur mental, à l'ancien état, ce qu'on appelle la Vie (de notre point de vue). c'est un déni

- les gens qui se culpabilisent de "laisser tomber" les autres, qui ne supporterais pas "d'abandonner" les autres (dans leurs croyances), de les laisser seuls. Leur culpabilité est tellement grande, ainsi que leur peur que les autres ne s'en sortent pas, qu'ils refusent de voir. Déni aussi.

Il y a surement d'autres schémas, mais voici les principaux.

La mort et ce qui suit est autant évolutif que la "vie", le chemin continue, autrement certes. La croyance que tout sera libéré à ce moment est une croyance. Tout dépend là encore de nous.

 

Et le suicide ?

Je pense que là aussi, tout dépend de notre projection.

Si nous croyons que le suicide entraine une malédiction, la damnation, .... il en sera ainsi.

Le suicide est un rejet de la vie, une fin d'engagement et d'Amour. Dans le divin, rien n'est divisé, le mal n'existe donc pas par opposition au bien, ce n'est donc pas le divin qui vous punira. Par contre, vous récolterez donc selon vos culpabilités et selon le mal que vous vous faites à vous même.

 

Les âmes ainsi détachées de leur corps physique, sont maintenant dans leur corps astral et dans le plan astral.

C'est un plan d'illusion comme la matière, il y apparaitra donc la projection de leurs pensées.

Ceux qui croient à l'enfer ou au paradis ou encore aux limbes, vivront leurs croyances, leurs projections, surtout s'ils se sentent coupables et croient au besoin de se purger, d'être punis pour ce qu'ils ont fait  (purgatoire, péché ...). Voilà comment se renforcer une place de victime dans une prochaine vie, par culpabilité de l'ancienne (karma).

Ceux qui croient que les anges viendront les chercher, vivront leurs croyances ....

Ceux qui ont besoin d'être rassurés et qui sont dans l'amour, verront leurs proches ...

Ceux qui croient qu'il n'y a plus rien vivront le néant et risque de s'y perdre quelque temps (jusqu'à ce qu'ils changent d'avis et se créent autre chose ou qu'ils lâchent leur croyance)

Comme ici, nous engendreront de nos croyances, de nos pensées.

 

Il est dit que toute la vie sert à nous préparer à ce moment.

Car, comme dans votre vie, soit vous reproduisez (base ancien), soit vous créez (base nouveau : rien de connu).

La seule possibilité de créer est de ne rien projeter, de faire le vide, d'être dans l'accueil total du néant (le Tout). Votre Être (âme incarnée/Essence animée) peut enfin s'exprimer librement.

 

Vous avez surement entendu parler de ces 3 jours d'obscurité ? Et bien cela est aussi transposable après la mort.

Soit vous reproduisez les schémas préconçus, les peurs et les attentes, soit vous videz votre esprit complètement à ce moment, dans la Paix et l'Amour et vous ouvrez, sans attente, sans jugement à ce qui Est, sans besoin de forme quelconque, au milieu du néant. Comme vous ne projetez plus, vous sortez de l'Astral et retournez à la Source de ce que vous avez toujours été, vous sortez de l'illusion pour de bon et donc du cycle des renaissances, du karma, de la séparativité.... enfin ... c'est mon point de vue

 

Voilà ce que je peux vous dire sur le sujet

Belle journée à vous

 

Commenter cet article

Arabelle Arc-En-Ciel 30/10/2013 10:57



Carole Blériot 30/10/2013 14:53



Bonjour Mle Arc en Ciel, je n'ai pas accès à la vibration de vos couleurs d'expression , merci d'être passée par là et
d'y revenir afin d'y laisser une trace plus visible Belle journée magnifique. C'est peut être parce qu'il ne pleut
pas ....que l'arc en ciel est invisible à mes yeux