Demandez et vous recevrez

Publié le par Carole Blériot

N'hésitez pas à demander à la Vie quelque chose dont vous sentez avoir besoin. Et lâchez prise sur le résultat.

 

Personnellement, j'ai demandé régulièrement, et même affirmé haut et fort lorsque j'entendais parler du chômage, de l'emploi, du pouvoir d'achat ou encore du déficit (qui n'est évidemment qu'une illusion aussi), qu'il fallait un moyen pour les français pour se mettre à leur compte facilement, simplement et de manière juste pour les charges (le contraire de tout ce qui existait jusque là quoi ), afin que tout ceux qui ont le coeur à mettre leurs capacités à disposition des autres, puissent le faire simplement et être responsables, créateurs et autonomes dans leur vie matérielle .

Autrement dit, que tout ceux qui veulent s'ouvrir à l'abondance de la vie (donner recevoir équilibré) et être juste envers eux même puissent le faire.

Et le statut d'auto entrepreneur est sorti !!!

(Je n'étais surement pas la seule à le demander)

Essayez, vous verrez

 

C'est aussi ainsi que nous implanterons autre chose.

Chacun à ses affinités, chacun à ses domaines de compétences, nous formons un tout ou chacun a à prendre sa place, sinon il y aura des manques. Chacun est important. Les femmes ou hommes de ménage (qui transforment forcément les énergies) sont aussi utiles que les thérapeutes ou les gens qui travaillent à l'usine ou dans des sociétés derrière des bureaux  ... A chacun de faire en sorte d'équilibrer son domaine ou de le réaliser pour ceux qui sont autonomes.

 

La campagne politique est le moment idéal pour créer, les partis sont en écoute de la tendance .... les idées fusent.

 

C'est aussi mettre l'égo( personnalité, mental, émotions, envies), partie matérielle de notre Être, au service de plus grand que lui, et lui permettre à lui aussi de prendre sa place juste. L'Esprit s'alliera à lui et formera une unité.

 

Bonne journée

Publié dans Energie au Quotidien

Partager cet article

Commenter cet article

corinne 21/03/2012 17:23


Bonjour Carole,


je suis tellement d'accord avec toi et en même temps je ne peux m'empêcher de penser à ce que dit par exemple Echkart Tollé, sur le fait de penser à changer "le monde" ou se qui est autour de
nous. Il faut d'abord changer se qui est en nous pour voir ce changement à l'extérieur. Et comme il dit aussi, notre travail ne consiste pas à changer les autres ou le monde mais à nous changer
nous.


Qu'en penses-tu ?


très belle journée à toi


Corinne

Carole Blériot 21/03/2012 18:48



C'est ce que tu ressents qui compte Chacun fait SON expérience et cela rend le tout très beau.


Nous avons tous des actes à poser, aussi (sauf  peut être les maitres). Rejeter cela serait nier son masculin et son incarnation.


J'avais besoin d'un outil, je l'ai demandé, le sentant juste ( je sais que s'il n'était pas juste pour tous, il n'aurait pas pris forme, en tout cas dans mon cas). Je ressens maintenant, que ce
statut est le début d'un rééquilibrage dans le travail et l'autonomie, éléments esentiels de notre vie terrestre, le nier sera du déni.


J'ai émis à une plus grande échelle que les mètres autour de moi(dans l'aura la plus "dense/matière"), ce que j'avais travaillé en moi : une plus grande justesse, une autonomie, une confiance
dans le lendemain (pas de salaire "de confort" car assuré tous les mois !).... par la pensée, plus rapide que la lumière, le transport d'information le plus rapide qui existe.


Penses tu que je travaille dans les énergies sans avoir la capacité et le droit d'émettre ?


As t'on le droit ? Je me posais souvent cette question si difficile ??? Est ce bien ou est pas bien ??? Je me la
pose de moins en moins. Je ressens et fais.


Fais ce que tu ressens devoir faire. L'erreur n'existe pas, c'est une illusion de plus et identifier puis rendre
toutes les croyances limitantes et non amour que tu as sur le pouvoir, sur tes culpabilités de créatrice du monde(réalité) dans lequel tu vis, sur l'acceptation de tes capacités, ... Ressens tu
que l'on a des capacités pour ne pas s'en servir ? Sans contrôle évidemment ! Plutôt par foi et reconnaissance. Cela
me fait penser à la sexualité. Pourquoi aurait on des organes de plaisirs, s'il ne fallaient pas aller explorer le plaisir ?


Rends les culpabilités du pouvoir créateur que tu as utilisé avant (mémoire d'atlantide)


Fais comme tu le sens et si tu avais l'impression de te "tromper", personne ne t'en voudra car personne ne se trompe jamais (il tente juste d'aprofondir un truc qu'il n'avait pas bien compris
encore)


Je t'assure que c'est un travail sur soi à plein temps, car nous émettons la plupart du temps inconsciemment, alors autant le faire de manière constructive, structuré, pour un but commun et un
rêve heureux en réveil de surcroit


J'ai plaisir à être un pont entre la terre et le ciel. Le plaisir et la joie profonde qu'il procure sont des guides.


Nous sommes tous en permanence en interaction les uns avec les autres.


Mon ami est artiste peintre : une partie de moi aime mettre de la beauté, des couleurs et de l'harmonie dans tout ce qu'elle crée. J'ai même ce reflet dans ma vie, au cas où je ne l'aurais pas vu
à l'intérieur de moi et chercherai encore à le renier (déni).


C'est donc à toi de voir selon qui tu es.