Reprendre son individualité : son Essence

Publié le par Carole Blériot

Bonjour à tous,

Merci pour vos retours sur le dernier article, qui a soulevé des questionnements légitimes.

Comment s'y prendre et faire le tri dans ce qu'il faut garder ou pas ?

Ce n'est pas une question évidente à répondre je dois dire.

Je vais vous parler de mon chemin personnel afin d'y répondre au plus juste, car ma vérité n'est pas forcément la votre sur tous les points de vue et c'est tout à fait juste et normal.

Il y a 10 ans, je n'étais que peu incarnée dans mon corps, mon énergie était autour de moi et connecté au ciel essentiellement. J'étais beaucoup plus dans la fusion avec le tout, beaucoup plus bisounours, j'étais "tolérante" à tout (en fait je laissais faire au nom de l'amour, mais ce n'était pas au nom de mon propre amour du tout).

Du coup, n'étant pas assez en moi, toutes les énergies globales, collectives, héréditaires, erratiques ... prenaient la place dans mon corps que je n'occupais pas assez. Mais je ne m'en rendais pas du tout compte, c'était ma normalité. J'étais au service de tout et n'importe quelle énergie sans aucun décision et libre arbitre de ma part.

Loi d'attraction oblige, je vivais des schémas et des karmas collectifs, schémas de l'évolution humaine en construction, selon les plans décidés par d'autres instances que moi même : les grandes blessures, les karmas de la femme : hommes/femmes, schémas familiaux, femme/mère ....

Puis, suite à une rencontre décisive ( Nabil https://www.facebook.com/revenirAsoi/?fref=ts ), j'ai fais le travail de descente dans mon corps, et petit à petit, j'ai senti les choses qui ne m'appartenaient pas (je précise que j'ai été énormément guidé pour cela, car cela est imprimé en nous depuis tellement longtemps et donc très profondément et sur beaucoup de plans, que j'ai eu besoin de passer par quelqu'un d'extérieur, en coopération).

Cela ne se fait pas en un jour et je ne dirais pas que je ne vis plus rien de cela, mais c'est bien plus léger, plus détaché et certaines accroches ont totalement disparues.

Peu à peu, j'ai senti et compris que mon Essence, qui Je Suis, en réalité, n'était pas cela.

Je souligne au passage l'importance d'écouter des points de vue différents des nôtres, car il y a un certains confort à rester dans les schémas "lumineux "confortables et bien installés, mais qui sont en fait des programmes qui figent et voilent.

Petit a petit j'ai aussi accepté d'avoir une part d'ombre en moi, moi qui ne pensait être que lumière, je me suis ainsi détaché d'un collectif cosmique de lumière et d'amour qui n'était en fait qu'un voile, et j'ai entraperçu ma Source, tellement différente de l'image que j'avais d'elle !

Je me suis rendu compte que chaque partie de la "définition" que je faisais de moi (familles d'âmes, âme, conscience, rôles humains, divins, terrestre, cosmique ...), comportait des programmes restrictifs et des voiles, des demandes impératives (non dans le libre arbitre) venant de collectifs, voir de divinités, et qu'en coupant avec ces parties, je retrouvais beaucoup plus d'espace de liberté, d'espace de libre arbitre (j'utilise ces termes, mais franchement, le terme libre arbitre mériterait un vrai débat) et que je me sentais ensuite plus entière, moins dominée, moins assouvie à un pouvoir extérieur. C'était une clé pour retrouver ma souveraineté.

Plus je "descendais" en moi, dans mon ventre (grâce au fait de couper, de rendre ou de transmuter), dans mes chakras du bas, donc aussi dans mes organes, dans mes racines souterraines, plus je rencontrais des forces extrêmement dominantes et inconscientes liées à la création de la planète, des créatures terrestres et d'autres plans existants sur terre.

Plus je coupais avec ces forces, plus je redevenais moi et Moi (les 2 n'ayant pas a être en oppositions mais en coopération), moins j'étais aux ordres inconscients et donc manipulateurs.

Cela n’empêche que je respecte ces forces et ces programmes car ils ont été utiles à l'évolution, selon la forme, les formes, décidés par les Conseils, après maintes et maintes discussions. Mais aujourd'hui, je décide de choisir d'être moi même, de me couper avec tout ce qui est extérieur afin, si je le veux, de créer un partenariat d'égal à égal en tant que conscience (même si les plans sont évidemment différents), plutôt que d'être en soumission et d'obéir aveuglément sans savoir à qui ni pourquoi.

Je me suis rendue compte qu'il y avait des forces bénéfiques et de moins bénéfiques, qui profitent de la non conscience des êtres incarnés afin de les manipuler égoïstement pour leur propre évolution individuelle et de leur voler leur énergie à leur insu.

J'ai pris conscience aussi, que les êtres incarnés ici peuvent être très différents les uns des autres (différentes provenances, ombre et lumière), que nous n'étions pas tous égaux (sans jugement de valeur, juste une reconnaissance qui aide à laisser son chemin à chacun) et c'est pourquoi, je n'ai pas de modèle tout fait à vous donner.

C'est à chacun d'aller en soi, vraiment, pour de vrai, de ressentir ce qui est juste ou pas pour soi et s'il est l'heure de lâcher, car il faut être prêt à se prendre en main, à assumer sa souveraineté.

L'assise dans le bassin, habiter son ventre et ses jambes est très importante. Nous sommes ici pour nous incarner, le bassin est notre siège de roi souverain et notre royaume est d'abord notre corps. Si vous n'y arrivez pas, c'est que quelque chose y habite à votre place.

Très peu de gens habitent leur corps actuellement et c'est une clé très importante, tellement importante que peu en parlent ! Il y a énormément de manipulation par la fausse lumière, qui est très confortable, alimenté par beaucoup beaucoup de channeling qui servent des entités cosmiques qui se servent des énergies humaines à leur profit.

C'est pourquoi j'insiste dans mes soins au fait de "descendre" l' âme dans le corps et au positionnement face aux énergies extérieures, car cela est une autre clé de sa souveraineté.

Tant que vous êtes en fusion, vous n'êtes pas vous, vous n'êtes pas dans votre propre Essence.

Vous êtes particuliers, vous êtes unique.

Lorsque l'on est en fusion avec l'autre/l'extérieur, vous êtes mi l'autre, mi vous, mi demande/attentes, mi volonté personnelle, et cela crée des conflits intérieurs, c'est normal !

L'ère du poisson était parfaite pour cela, le guide était extérieur pour ouvrir la voie, mais les temps changent, les cycles évoluent et l'ère du Verseau nous demande un réalignement à nous même, un renversement des polarités de l'extérieur vers l'intérieur.

Soit vous continuez à rester aligné aux données du passé, aux ordres anciens : faire avancer la création, la terre, les humains en création (nous ne le sommes pas encore), soit vous vous alignez au présent (je parle concret donc utilise les notions d'espace temps), temps de grand ménage où chacun récupère ses données individuelles afin de passer à un autre pallier.

Selon mes ressentis, il est l'heure de rendre à chacun ce qui lui appartient, chaque chose à sa place et tout se fera beaucoup plus facilement. Cela n’empêche en rien l'entraide et la coopération, mais cela est différent du fait de porter, je le répète, c'est une clé là aussi.

Quant aux questions concernant la Terre, pour moi elle est en train de changer clairement de plan de conscience. Elle a son propre plan et c'est à elle de s'en charger, c'est à elle de grandir, d'évoluer par elle même. Cela n’empêche en rien coopération avec elle, mais vous ne pouvez faire le travail à sa place. Ce serait comme lui passer des anti sèches en plein examen cosmique :).

Malgré tout ce que je vous ai expliqué ici et maintenant, c'est à vous de savoir quoi faire, comme des grands, c'est l'heure où tout le monde grandi en fait. Nous lâchons les mains de papa maman, afin de marcher de manière autonome.

Il est très très important de nous incarner pleinement, car les données sont en nous, ainsi que les ressentis de juste ou non juste pour nous et nul guide extérieur ne pourra faire ce travail à votre place, même si vous pouvez être accompagné à cela.

Personnellement, je travaille avec mon fidèle pendule, qui amplifie mon intérieur, afin de voir plus clairement en moi et savoir ce que je suis prête à lâcher si je n'ai pas accès directement aux messages de mon Être. C'est lui qui me guide au plus juste lors des soins, grâce à toutes les planches de pendule que j'ai créé au fur et à mesure de mes découvertes personnelles. Et je continue a faire des découvertes grace aux différences de chacun.

J'espère avoir répondu à vos questions, sinon n'hésitez pas :)

Belle fin de journée à vous :)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article