Pouvoir puissance extérieur, intérieur

Publié le par Carole Blériot

Vous vous volez/ coupez/reniez de tout pouvoir que vous mettez à l'extérieur de vous.

Dire "Je" est une reprise de son pouvoir au lieu d'accuser l'autre, par exemple :

au lieu de "il m'a influencé" devient "je me suis laissée influencé" ... perte de la victimisation par reprise de sa responsabilité.

Personne ne vous a volé votre pouvoir, c'est vous qui l'abandonnez en ne le prenant pas en main, en ne le reconnaissant pas, en ne l'utilisant pas en toute conscience.

A chaque fois que vous accusez l'extérieur, vous n'aller pas reconnaître ce que vous niez en vous, et vous privez donc de l'utilisation plein et entière de cette partie de vous même.

Ça c'est pour la théorie, si cela ne fonctionne pas c'est qu'il y a un problème structurel ou quelque chose qui bloque le fonctionnement "normal", légitime. Ne laissez pas traîner et allez voir un spécialiste adapté surtout ;).

Publié dans Connaissance de soi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article